Suivre la bonne méthode et avoir le bon appareil sont nécessaire pour réaliser de bons yaourts. Ce sont les deux règles principales à suivre pour la réussite de la fabrication. Il faut également disposer d’autres astuces pour assurer le tout.

Avoir le bon appareil

Pour réussir ses yaourts, il faut d’abord avoir le bon appareil. En effet, c’est cette machine qui va permettre de réaliser la meilleure cuisson pour avoir des yaourts parfaits. La température de la machine est idéale pour la conservation des yaourts. D’ailleurs, la température est souvent à l’origine des yaourts ratés lorsque la fabrication se fait de manière traditionnelle. Pour profiter de ces avantages apportés par l’appareil, il faut savoir bien choisir celui qui sera adapté aux besoins. Les yaourtières présentent différentes capacités entre 4 à 12pots. Il est conseillé d’utiliser ceux qui ont jusqu’au plus huit pots. Ces derniers présentent une meilleure diffusion quant à la chaleur nécessaire pour la fabrication des yaourts. Il faut également opter pour ceux qui proposent des pots en verre. Ils permettent à la fois de faire une utilisation plus écologique mais aussi parce que les yaourts sont plus fermes. Pour profiter d’une facilité dans l’emploi, les modèles avec minuterie sont recommandés. Ils permettent de réaliser différentes autres tâches tout en mangeant du yaourt. Pour des informations complémentaires, il faut consulter les sites de comparatifs en ligne comme sur ce lien https://www.yaourta.com/.

Utiliser la bonne méthode

Il faut non seulement avoir la bonne méthode mais également les bons ingrédients. Un ferment lactique et du lait sont les matières premières nécessaires pour la fabrication de yaourt. Pour trouver du ferment lactique, il faut d’utiliser un yaourt nature entier. Le choix du yaourt de base est important pour assurer la réussite de la fermentation. L’autre possibilité est l’achat de ferment lactique qui est disponible dans les magasins bios, dans les pharmacies ainsi que dans les magasins spécialisés dans la vente de produits diététiques. Le choix du lait est aussi important pour réaliser de bon yaourt. En utilisant du lait entier, les yaourts auront une consistance onctueuse et à la fois ferme. Quant au lait demi-écrémé, il permet d’obtenir des yaourts moins consistants. L’association entre le lait demi-écrémé et le poudre de lait permet d’obtenir des yaourts plus fermes. Tout dépend alors des préférences et de la consistance recherchée. Comme suscitée, avoir la bonne température est importante pour avoir des yaourts réussis. Cette règle s’applique à la fois par rapport aux ingrédients utilisés et aussi durant la cuisson. Il faut que les ingrédients soient à une température ambiante. Pour la fabrication du yaourt proprement dite, il faut porter à ébullition le lait pour ensuite le laisser refroidir jusqu’à avoir une même température ambiante que les autres matières premières utilisés. Il faut ensuite ajouter le ferment lactique donc soit le yaourt soit le ferment proprement dit. Il faut verser dans les pots. Il suffit maintenant de fermer le tout et de mettre dans la yaourtière. Il faut entre 6à 9h pour la cuisson. Après cette durée, il faut tout de suite mettre les yaourts dans le frigo pour respecter la chaîne chaud-froid. Il faut noter que ces yaourts fait maison doivent être consommés dans les douze jours au plus tard.

Catégories : Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *