13 Encore faut-il bien choisir son vélo afin de pouvoir tirer meilleur profit de cette aventure.

Les critères à vérifier

D’abord, pour un VTT all mountain, choisir un modèle tout suspendu. En effet, les chocs sont au rendez-vous et il faut une suspension qui peut encaisser cela et qui offre un meilleur amortissement. De même, cela importe sur l’adhérence du vélo ainsi que la maîtrise de la trajectoire. De plus, ce type de suspension permet la montée plus facile. Cependant, il faut souligner que ce type de vélo n’est pas adapté à la forte descente. Il vaut mieux opter pour un down hill pour cela.

En outre, pour ce qui est des pneus pour VTT all mountain, on a des roues 27,5+ ou 29 d’une manière générale. Ces roues offrent respectivement une bonne adhérence et un engagement intéressant dans les virages. De plus, le 27,5+ offre plus de conforts, car il atténue les instabilités du terrain. De même, ces roues offrent plus de sécurité. Par contre le 29 permet de garder une certaine vitesse même dans les virages.

Il va sans dire que la qualité des freins est également un point important à considérer. Cela dit, les freins doivent être puissants. De même, ils doivent être endurants pour les éventuelles descentes. Par ailleurs, pour un meilleur pilotage, opter pour une tige de selle télescopique. Ce qui veut dire, sa hauteur est facilement réglable pour les instabilités des terrains et pour un pilotage plus technique.

En option, on peut opter pour des roues tubeless. Ce qui signifie sans chambre à air. C’est une bonne solution alternative pour avoir plus de grip et surtout pour limiter les risques de crevaison. C’est pratique et performant en même temps.

Quelques conseils pour l’aventure

Afin de tirer le meilleur profit de son aventure, il est important de bien s’équiper. Notamment du bon vélo et ses accessoires. De même, la tenue est aussi à adapter. Cela dit, privilégier les vêtements résistants. Ne pas oublier les lunettes de soleil et bien évidemment le casque. Il est également conseillé d’avoir une petite trousse de secours ainsi que des genouillères particulièrement pour les terrains plus techniques. Enfin, le coupe-vent pour la saison hivernale.

Par ailleurs, pour être au top de sa performance, il est important de bien s’hydrater. Cela permet d’éviter les crampes et d’autres éventuels soucis de déshydratation. Il en est de même pour la nutrition. Il importe de rappeler qu’après 2 heures d’effort physique, il faut se ravitailler afin de maintenir sa forme et donc sa performance. De même, prendre un repas énergisant et bien nutritif quelque temps avant de partir en aventure.

Enfin, on n’est pas à l’abri des surprises bonnes ou mauvaises. De ce fait, il faut savoir anticiper. Pour cela, avoir un minimum d’outil, voire l’essentiel pour réparer en cas de besoin. Cela est particulièrement valable pour les parcours de longue distance.

Catégories : Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *