Ces dernières décennies sont marquées par une grande évolution que ce soit dans le domaine technologique mais surtout en matière d’agriculture. C’est dans ce cadre que beaucoup d’agriculteurs se lancent dans la vente ou l’achat des matériaux agricoles. D’ailleurs, les matériaux agricoles d’occasion courent le marché. il faut alors prendre en compte certains points avant de se lancer dans leurs achats.

Pour quel usage?

Il est évident que le matériel agricole d’occasion en Belgique séduit beaucoup d’acheteur en raison de leur prix très attractif mais aussi de leurs rendements. Cependant, avant de se lancer dans l’achat, mieux vaut prendre en compte certains points de vigilance. Avant de prendre votre décision, essayez de comprendre la raison pour laquelle vous avez besoin de ces engins en fonction de votre lieu de travail. En effet, les matériels d’agricultures utilisées pour labourer une ferme, par exemple, ne sont pas les mêmes que ceux qui sont usés dans les champs. Après, il est indispensable de bien déterminer sa fonction s’il sera utilisé pour faciliter le déplacement sur le champ, pour la traction, pour la moisson ou encore pour la prise de force. Cette distinction doit être parfaitement fait car effectivement, les matériels agricoles à multifonction n’existent pas.

Comment se porte son exploitation?

Lors du choix de l’appareil agricole d’occasion, la superficie et les caractères du domaine de l’exploitation doivent être conforme à la puissance du matériel. A titre d’exemple, un tracteur d’occasion de 30 ou 60 cv pourrait parfaitement tracter une superficie de 5 hectares, autrement il faudrait monter en puissance. Il est à noter que si l’appareil est beaucoup trop faible, il engendrera une surconsommation, ce qui est néfaste pour la production et le rendement. En revanche, une machine beaucoup trop puissante risque de devenir un très mauvais investissement pouvant entrainer des ravages et un mauvais drainage du sol. En outre, la puissance de l’engin doit être en fonction de la superficie à exploiter tout en tenant compte de son budget. Même avec un tracteur d’occasion, beaucoup de critère à savoir la marque, le nombre de roues, l’immatriculation et carte d’entretien peuvent influencer le prix.

Quels sont les points techniques à vérifier?

Avant l’achat de l’appareil agricole d’occasion, il faudrait d’abord s’informer sur son âge et la date de sa mise en service. De telles informations vous permettront de connaitre la durée de vie restante du matériel. Comme vous n’achetez pas dans le neuf, il ne faut pas non plus oublier de bien vérifier l’état général et les pneus de l’appareil. La vérification générale de l’engin se fait en effectuant un tour autour, en passant par sa peinture, ses éclairages et en détectant les rayures. Pour ce qui est des pneus, l’usage d’une jauge pour mesurer la profondeur de sa bande et sa superficie vous permettra d’avoir un aperçu de sa durée de vie restante. Apres, il faudrait aussi s’assurer que le moteur ne présente aucune fuite et ne refoule pas l’huile durant le remplissage. Enfin, la qualité de l’huile est un point à ne pas négliger. Pour la vérifier, il va falloir se munir d’une jauge et la plonger entièrement dans le réservoir. Si elle produit de l’huile frais alors l’engin a été bien entretenus autrement sa dure de vie serait très limitée. En somme, les points techniques doivent être contrôlés de fond en comble lors de l’achat du matériel agricole.

Catégories : Conseils mécano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *