Tomber en panne peut arriver à tous les conducteurs, n’importe quand et n’importe où. Mais comment réagir et quel comportement adopter pour faire face à ce genre de problèmes ? Cet article partage quelques astuces afin de gérer aux mieux cette situation.

Que faire lors d’une panne sur la route ?

Il arrive parfois qu’on soit victime d’une panne mécanique sur la route. Pour cela, il faut ranger la voiture sur la bande d’arrêt d’urgence ou sur le bas-côté ou. Il est donc judicieux de se garer le plus loin possible des bandes réservées à la circulation. De plus, il faut placer un triangle de sécurité et allumer les feux de détresse pour avertir les autres conducteurs. À noter que le conducteur victime d’une panne sur l’autoroute doit porter un gilet fluo. Ce gilet permet une meilleure visibilité et une sécurité maximale. Si le conducteur est avec les passagers, ces derniers doivent quitter le véhicule pour se mettre derrière le rail de protection (sur l’autoroute). Pour cela, il est préférable de vérifier que cette zone soit sans danger. Il est aussi possible d’appeler de l’aide via un service d’assistance ou recourir à un dépanneur en cas de panne sur une route nationale de type autoroutier.

Faire remorquer le véhicule en cas de panne

En cas de panne, il vaut mieux appeler un professionnel. Celui-ci va effectuer un premier diagnostic et tente un dépannage sur place. Cela permet au conducteur victime d’une panne de reprendre sa route rapidement. Si le dépannage sur place n’aboutit pas, le professionnel procède au remorquage du véhicule vers l’atelier du réseau. Ce dernier a généralement mis en place le service d’assistance comme le réseau de la compagnie d’assurance ou celui du constructeur. À noter que sur le territoire français, l’organisation du remorquage et du dépannage d’une voiture immobilisée sur le réseau autoroutier ou sur les routes express est soumise à une législation. Celle-ci permet d’empêcher les sociétés d’assistance d’intervenir directement. Dans ce cas, la victime sera remboursée des frais de remorquage et de dépannage sur présentation de facture. De manière générale, il est préférable de ne jamais engager de frais de remorquage et de dépannage si on n’a pas encore obtenu l’accord préalable de la société d’assistance. Il en est de même pour la réparation voiture sans permis.

Les autres informations à retenir

Pour prévenir les secours, l’assistance sur autoroute commence par la recherche de la borne d’appel d’urgence la plus proche. Il faut savoir qu’il y en a une à chaque 2 km. La victime d’une panne va être en contact avec la société d’autoroute qui géolocalise la borne d’appel pour le repérer. Elle doit donner le plus d’informations comme le numéro de l’autoroute, le sens de circulation ou encore le point d’entrée le plus proche. La nature de la panne doit également être précisée. En outre, il arrive que le téléphone soit en panne. Cela constitue une raison pour laquelle il est préférable d’utiliser SOS autoroute. Cette application à télécharger est indispensable pour découvrir la borne d’appel d’urgence à proximité. En sécurité derrière la glissière, la victime appuie sur le bouton d’appel et demande les informations sur l’urgence.

Catégories : Conseils mécano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *