Un simple regard peut suffire pour faire naître l’attraction. Mais pour établir une relation, encore faut-il réussir à conserver cette attention dans le temps.

Il faut que l’autre vous admire et vous trouve cool pour avoir envie d’une relation avec vous. Toutefois, trouver ces petits sujets de conversation qui retiennent à coup sûr son attention n’est pas toujours aisé. Trouver des sujets qui vont intéresser l’autre pour ensuite envisager une amitié est la première étape… voici nos conseils du jour concernant les bons sujets de conversation à avoir.

Les types de conversations à privilégier pendant une rencontre

Les sujets de conversation ne doivent pas être compliqués pendant les 5 premières minutes d’une rencontre.

Ce n’est pas comme sur Facebook où l’on peut prendre notre temps. Dans l’art de la conversation, c’est le plaisir, la détente et la légèreté qui sont mis en avant.

Ainsi, au cours des premières minutes de rencontre, il faut aborder les bases en optant pour les sujets plaisir.

Un sujet de plaisir, c’est quand vous montrez que vous vous intéressez vraiment à la personne.

Entre autres, demander son prénom, la musique qu’elle écoute en ce moment, ce qu’elle boit… Bref, l’astuce est de rester léger et d’oublier les sujets lourds.

Autrement dit, restez dans le bavardage et le badinage. Les 5 premières minutes, c’est aussi le moment de la supposition.

Imaginons donc une conversation avec une fille timide. Par exemple, évitez de parler de sexe ou de faire une séduction poussée. Avec les filles timides, il faut prendre le temps. Une bonne conversation passe par le fait de creuser, petit à petit…

On cherche à connaître l’autre peu à peu. Parler de sexe directement, c’est comme enfoncer une porte à grand coup de haches, c’est violent !

Dans la plupart des cas, ça passera tout seul si vous restez fin, léger et drôle. La fille s’investira peu à peu dans la conversation. Et ça, c’est un signe qui montrer son intérêt pour vous.

Ne pas laisser ses chances passer

Le réseau social et professionnel se tisse tout au long des rencontres.

Que ce soit pour le développement de son entreprise ou de son cercle d’amis, il est important d’oser se dévoiler et de croire à son discours. Mais parler des inconnues de ses découvertes n’est pas toujours facile.

Certaines personnes arrivent à capter l’attention des autres facilement, et on les voit comme de véritables aimants sociaux.

Mais pour beaucoup d’entre nous, il existe une sorte de maladie sociale.

Au bar, dans des anniversaires ou dans les mariages, on veut être celui qui fait rire la table et attirer les regards.

Mais on ne fait rien, car on ne veut pas être maladroit. Et le plus souvent, on se fait oublier.

Il faut savoir que cette maladie peut nous détruire la vie et nous isole, surtout si elle n’est pas traitée pendant la phase du développement de la relation sociale, généralement entre 25 et 40 ans.

Heureusement, que ce soit pour séduire ou développer ses relations sociales, la formation small talk aide beaucoup.

L’importance du small talk

Le Small Talk est un outil efficace pour comprendre comment fonctionnent les hommes ou les femmes.

C’est un précieux allié pour réussir une première rencontre.

Aussi, cela vous permettra de renforcer les liens avec vos collègues et votre entourage.

Il vous apprendra comment avoir un téléphone qui sonne le samedi pour une soirée.

Il faut savoir que si le small talk constitue un vecteur d’attraction, c’est qu’il se base sur la psychologie sociale en favorisant les émotions positives chez l’interlocuteur.

En suivant une formation, vous apprendrez le plaisir de la conversation, à sortir de votre zone de confort et briser la glace, mais surtout à mettre à valeur votre image pour faire bonne impression.

Catégories : Divers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *