Chez une tondeuse à gazon, les pannes fréquentes s’adonnent à des réparations compliquées et des achats ou frais de dépannages non négligeables. De cette manière, l’appareil lâche en plein cœur de la tonte alors que la moitié de la pelouse n’est pas encore coupée. Un contre-temps qui pèsera surtout pour un jardinier professionnel.

Peut-être est-il simplement temps de changer de tondeuse à gazon ? Mais il se peut aussi que certains changements au niveau de votre pelouse requièrent des interventions spécifiques ? Alors voici quelques indications qui démontreront les moments qui indiquent la nécessité de changer de tondeuse à gazon.

Les pannes sont récurrentes

Avant tout, il faut savoir les types de pannes les plus fréquents chez une tondeuse à gazon. Le site https://www.tondeuse-a-gazon.net/ offre toute une exclusivité sur les questions de tondeuse à gazon.

Dans les premières listes de pannes habituelles se trouve la vitesse du moteur qui ne progresse pas. Vient après la vibration qu’occasionne l’ensemble de l’appareil dû à une lame mal fixée ou des silent blocs endommagés. L’embrayage moteur et celui de la lame sont aussi des pièces qui rencontrent souvent du problème se traduisant par un appareil qui ne tourne pas. Au niveau du carter, il se peut aussi que la courroie soit défectueuse ou son ressort de tension est cassé.

Si de tels soucis sont récurrents, il faut penser que c’est toute la constitution de l’appareil qui présente des difficultés et que la réparation de ces derniers tend à être coûteuse et revient même au prix d’une nouvelle tondeuse.

La tondeuse commence à vieillir

La durée de vie estimée pour une tondeuse à gazon est de 10 ans. Une durée qui est fonction de l’assiduité à un entretien minutieux et anticipé, mais aussi du type choisi. Pour plus d’éclaircissement sur le choix de tondeuse à gazon, le site dédie le guide y afférent.

Pour identifier le niveau de la vieillesse de la tondeuse, on peut comparer ses performances du début et celles actuelles. Pour ce faire, voici quelques indications guides. Pour les modèles thermiques, une tondeuse âgée consomme plus de carburant et d’huile qu’un neuf. L’ensemble bougie-filtre demande plus d’entretien que les fréquences habituelles. Chez les modèles à batteries, les tondeuses commencent à vouloir fréquemment de batteries neuves alors que les prix de ces derniers soient particulièrement pesants.

Toutes ces indications sans tenir comptent des conséquences du temps sur leurs carrosseries qui se présentent parfois comme des rouilles ou des cassures.

Une nouvelle pelouse en sa possession

Que le propriétaire ait changé de logement ou est en possession d’une nouvelle résidence, il se peut qu’il soit maintenant face à un nouvel espace vert. Il est alors recommandé d’acheter une nouvelle tondeuse à gazon, mais également de se référer au guide du site. Si dans un premier cas où la nouvelle pelouse est petite, les tondeuses à batterie ou robots font l’affaire.

Sinon, les modèles thermiques sauront répondre des pelouses très étendues. Dans tous les cas, le monde de la tondeuse électrique a connu des technologies qui facilitent de mieux en mieux la tonte et en disposer une qui soit neuve est toujours conseiller.

Catégories : Pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *