La reprogrammation moteur et l’optimisation de la cartographie d’un véhicule sont deux opérations qui vont de pair. Elles consistent à modifier les paramétrages d’usine de la voiture à partir de son calculateur ou ECU. Cette modification vise à améliorer la performance du véhicule sans avoir à remplacer complètement le moteur. Cette technique est très délicate et l’intervention d’une personne qualifiée est de mise pour éviter les risques. En cas de mauvaises prises en main, le moteur peut en effet s’exposer à des conséquences catastrophiques.

La différence entre l’optimisation cartographie et la reprogrammation moteur

Au bout d’un certain temps, l’automobiliste souhaite apporter quelques changements sur son véhicule. De nombreuses solutions se trouvent à sa disposition pour réaliser son rêve. Parmi d’entre elles, il y a la fameuse reprogrammation d’une voiture. Il s’agit d’une technique pratiquement indispensable et efficace permettant d’améliorer la performance du moteur grâce à la modification des données établies sur son calculateur. Ce dernier fonctionne, en effet, grâce à un programme préconçu par le constructeur. Il contrôle l’ensemble des caractéristiques garantissant le bon fonctionnement du moteur comme l’injection, l’allumage, la pression ou encore l’admission. Donc, la reprogrammation moteur consiste à modifier les données constructrices du calculateur par des données améliorées. En ce qui concerne l’optimisation de la cartographie de la motorisation, cette étape permet de modifier le programme du calculateur en utilisant une prise de diagnostic. Manifestement, l’objectif premier de ces modifications est d’améliorer le fonctionnement du moteur.

La cartographie moteur et l’avantage de la reprogrammation

L’optimisation de la cartographie du moteur constitue un des moyens les plus utilisés pour optimiser la performance d’un véhicule. En fait, la reprogrammation de sa cartographie vise à augmenter la puissance du moteur grâce à la modification de certains paramétrages établis par le constructeur. Avant chaque reprogrammation, l’ingénieur doit effectuer une série de tests afin de déterminer le meilleur compromis possible selon vos besoins. Cette étape est indispensable, car il faut respecter les normes antipollution ainsi que la tolérance du véhicule. Dans le cas contraire, le moteur risque de subir des conséquences néfastes et peut faire l’objet d’une surconsommation de carburant. Lors de la procédure, la cartographie moteur sera connectée par la prise diagnostique ou boot mode afin de pouvoir modifier les paramètres d’usine du véhicule et de stocker les données au besoin de la prochaine intervention.

Profiter d’une baisse de consommation après une reprogrammation

À l’évidence, la modification de la cartographie d’un véhicule ne sert pas uniquement à améliorer sa performance, mais surtout pour réduire sa consommation en carburant. En effet, une bonne gestion moteur apporte au véhicule en plus d’un gain de couple des gains de consommation remarquables. La bonne gestion du calculateur ECU contribue essentiellement au bon fonctionnement du véhicule. Grâce à un logiciel interne appelé cartographie stocké dans la mémoire interne du calculateur, le technicien qualifié peut intervenir pour améliorer la performance de l’automobile. Ainsi, il sera en mesure de respecter les normes et la limite prescrites par le constructeur. Il est à noter que chaque véhicule possède son propre calculateur, ce qui explique que toute modification est personnalisée. Ainsi, chaque reprogrammation moteur commence par une lecture de la cartographie d’origine.

Catégories : Conseils mécano

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *